Sélectionner une page

 

Intégrée à la nouvelle convention TER adoptée en mars 2018 par la Région, la gamme tarifaire TER est entrée en vigueur à compter du 3 juillet 2018.

 

Présentation de la gamme tarifaire

Cette gamme unique, qui concrétise l’harmonisation des 2 précédentes gammes tarifaires existantes, répond à des objectifs de simplicité, de lisibilité et d’attractivité. Elle est axée sur les typologies de déplacements, avec notamment, pour plusieurs produits, une déclinaison spécifique destinée aux jeunes. Elle a intégré ce qui nous a été demandé lors de la phase de concertation des Etats généraux du rail et de l’intermodalité.

Abonnement « Tout public »

Abonnement tout public, sans justification de statut, qui permet la libre circulation sur un parcours (Origine/Destination) en Occitanie. Il se décline en 3 formules : 7 jours, 31 jours et annuelle (qui permettait 1,5 mois d’économie). L’abonnement annuel ne consiste pas à un engagement de douze mois, il peut être arrêté à tout moment par simple notification avant le 10 du mois ; par contre, il donne droit à des tarifs bien plus avantageux.

Le tarif augmente de 7 % en moyenne cette année par rapport aux abonnements existants, figés depuis 3 ans (la dernière hausse tarifaire avait eu lieu en décembre 2015), et sera stable jusqu’en 2021. Le choix a été porté sur ces abonnements qui sont pris en charge à 50% par l’employeur pour les trajets domicile/travail ce qui amoindrit l’impact pour les usager-ère-s

Abonnement « Jeunes »

Abonnement « Jeunes » moins de 26 ans, sans justification de statut, qui permet la libre circulation sur un parcours (Origine/Destination) en Occitanie. Il se décline en 2 formules : 31 jours et annuelle (qui permet 3 mois d’économie). Le tarif baisse progressivement pour que en 2020, sur une distance jusqu’à 96 km, la mensualité payée représente la moitié de celle d’un voyageur tout public. Au-delà de 96 km, la mensualité représentera une réduction de 42% pour 100 km, 47% pour 150 km, 50% pour 200 km par rapport à la mensualité tout public.

Option « Week-end »

Cette option à prix forfaitaire (20€ par mois) est valable les samedis et dimanches pendant la durée de 31 jours de l’abonnement. Ce « pass » permet de voyager de façon illimitée sur l’ensemble des TER de la Région Occitanie les samedis et dimanches de la période concernée.

 

 

Pour les « voyageurs semi-fréquents »

Carte « Tout public » La carte, valable 1 an pour un coût forfaitaire de 20€ (soit -7,50€ côté ex-LR), offre une réduction de 25% en semaine et 50% le week-end et pendant les vacances scolaires toutes zones.

Carte « moins de 26 ans » La carte, valable 1 an pour un coût forfaitaire de 15€ (soit 19,10€ côté ex-LR, donc une baisse de 55% du prix de la carte), offre une réduction de 50% tout le temps.

 

 

Pour les voyageurs « occasionnels »

Une véritable gamme dédiée aux voyageurs occasionnels est mise en œuvre, avec plus de 2,5 millions de billets à petits prix.

Le train à 1€ pour toute l’Occitanie

>> Sur les 5 lignes « historiques », la tarification à 1€ est maintenue sur tous les trains : Nîmes-Le Grau du Roi, Perpignan- Villefranche-Vernet-les Bains, Carcassonne-Quillan,  Marvejols-Mende-La Bastide et Béziers-St-Chély-d’Apcher qui a été prolongée sur tout le parcours;

>> Sur certains TER, 1 million de billets par an, deux fois plus que l’an dernier, seront proposés sur l’ensemble de la Région. Ils sont vendus exclusivement sur le site TER Occitanie de la SNCF et disponibles 21 jours à l’avance.

 

Le principe de tarification à petit prix par paliers étendu à toute l’Occitanie (ex « Tikémouv’ »). Cette tarification par paliers est valable sur environ 200 trains dont le taux de fréquentation est modeste pour environ 1 million de billets par an. Ces trains seront identifiés sur les fiches horaires. Les paliers de prix sont :

>> De 0 à 40 km : 3€ / >> De 41 à 80 km : 5€ / >> De 81 à 200 km : 10€ / >> Au-delà de 200 km : 15€

 

Un nouveau titre, avec une tarification spécifique, pour les mini-groupes de 2 à 5 personnes, est également créé. Il était limité par la Sncf aux périodes de vacances scolaires.

 

La tarification sociale

Le principe de « Midi Pyrénées Emploi » est également étendu sur l’ensemble du territoire régional. La gratuité des transports est ainsi proposée aux demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C et D de Pôle Emploi ainsi qu’aux allocataires du RSA socle selon les modalités suivantes :

>> Le bénéficiaire ne doit pas percevoir des revenus au-delà de 80 % du SMIC ;

>> 20 trajets gratuits par semestre, renouvelables, seront inscrits sur la carte Kartatoo (Est de la Région) ou Pastel (Ouest de la région).

 

Autres titres

Abonnement multimodal

>> Sur l’aire toulousaine : l’abonnement Pastel+ permet de voyager indifféremment sur le réseau urbain Tisséo et sur le réseau TER du périmètre de transport urbain de Toulouse pour un coût de 70 € par mois ;

>> Sur le littoral, Kartatoo permet l’utilisation successive des TER et des transports urbains.

 

Skirail : billet à 50 % de réduction associé à un forfait à tarif réduit pour les stations de ski partenaires

Train jaune : prix forfaitaire unique pour toutes les « Origine/Destination » de Perpignan à Latour-de-Carol et les gares intermédiaires ;

Des tarifs conbinés Ter / Entrées dans les musées sont en cours de création avec un tarif de 50% sur le billet Ter…

De manière occasionnelle, des tarifs promotionnels liés à certains événements sont également être proposés comme ce fut le cas pour Escale à Sète.

 

La gamme tarifaire est très favorable, elle est équilibrée par rapport aux deux anciennes régions en mettant en commun les « plus » des deux côtés,  en quelques mots clés c’est :

–             Baisse du prix des abonnements pour les jeunes de près d’un tiers d’ici 2020 (30% moins cher que la Région AURA). Objectif : donner le gout du TER aux jeunes

–             On demande en échange un effort aux abonnés de + 26 ans : augmentation de 7% en moyenne de l’abonnement, dont la moitié prise en charge par l’employeur. Seule augmentation durant le mandat 2016-2021.

–             L’abonné peut voyager où il le souhaite en Occitanie les week-ends pour 20€/mois

–             Une carte (20€ adultes et 15€ jeunes/par an) pour les voyageurs semi-fréquents, réduction des tarifs jusqu’à 50%

–             Extension de la tarification à 1€ sur la grande région. Tous les trains concernés, soit au total 1,5 million de billets

–             Extension de la tarification à petits prix (à partir de 3€), par palier, dans les trains peu fréquentés pour un million de billets aussi

–             Création d’une tarification spécifique pour les groupes

–             Une tarification sociale pour les plus démunis (20 trajets gratuits/6 mois) – pas de gratuité côté ex-LR.

 

Le réseau TER c’est aussi

66 000 voyageurs TER par jour en semaine, plus de 80 000 le vendredi avec :

  • + 60% de voyageurs depuis 2002
  • + 5,6% en 2017 (versus + 4,6% en moyenne en France)

Cela représente  1 milliard de kms parcourus en train chaque année par les voyageurs. Notre réseau compte  20 lignes TER,  274 gares dont 130 gares régionales modernisées. Ce sont 600 km de voies modernisées. Il y a  172 rames en circulation dont 18 nouvelles rames Regio2N, et de nouvelles commandes entre 13 et 18 rames supplémentaires à venir d’ici la mi 2019. Par ailleurs, il y a  10 nouvelles rames Regio2N mises en service en 2017.

Au niveau tarif, il s’agit de 75% du prix du billet TER et autocar pris en charge en moyenne  par la Région. Quand un usager paye 10 euros, la région paye 30 euros… .

 

J’ai indiqué, sur mon blog dès le 29 juin, qu’il y avait eu deux ratés, un bug pour Kartatoo et le remplacement du produit Illimiter… .

 

Les deux ratés

Mettre en place cette nouvelle gamme tarifaire a été un travail important.  Les agents de la DITM de la région se sont beaucoup investis. Pour autant, il y a eu deux ratés … .

Pour bien en prendre la mesure, il est utile de rappeler quelques données : 66 000 utilisateurs quotidiens, plus de 80 000 le vendredi, 26 000 abonné-e-s, 6400 abonné-e-s intermodaux (Kartatoo, Pastel), 2100 Illimiter (sur l’ex-LR).

 

Un « bug » informatique s’est produit dans le dispositif générant les coupons des abonné-e-s Kartatoo. Le montant figurant sur le coupon, est erroné, car il comprend 2 fois la part urbain (23,30€). Cette erreur concerne tous les abonnés Kartatoo pro. Des emails d’excuses et rectifiant le prix ont été envoyé le 30 juin par la Sncf auprès de tous les abonnés concernés, 1000 personnes environ. La Sncf nous a précisé que le prélèvement fait pour le mois de juillet (vers le 8 juillet) a bien été du bon montant, et prendra en compte, pour les personnes concernées, la minoration pour le mois de mai (50% mesures commerciales grève).

 

Pour les abonné-e-s Illimiter l’augmentation a été plus importante pour 1900 environ. En effet, le principe de ce produit mis en place en 2015 consistait à limiter le tarif à 80€ quelle que soit la distance parcourue en ex-LR …. . La Sncf  proposait un tarif  pour généraliser aux 13 départements de 210€ à la place des 80€. C’est normal au regard de l’augmentation substantielle de surface de la Région. Il était donc  impossible de conserver ce dispositif, le tarif perdait tout son attrait. L’idée de le généraliser est une fausse bonne idée.

Pour autant, l’impact pour les abonné-e-s n’a pas été clairement signifié par la Sncf d’autant que les origines-destinations utilisées par les abonné-e-s n’étaient données qu’à titre indicatif. C’est quand les abonné-e-s ont pris le nouvel abonnement avec une « origine-destination » précise que le nombre et l’impact ont été mis en évidence avec un écart de prix,  dans un certain nombre de situations, très élevé et au delà de l’augmentation de 7% que nous avions annoncée. L’augmentation était appliquée sur le tarif « normal » de la liaison ce qui explique que les augmentations soient différentes. Le prix d’un Nîmes Narbonne n’est pas le même qu’un Nîmes Alès mais avec Illimiter, les usagers payaient 80€ … Le dispositif était plus intéressant pour les grandes distances, les augmentations affichées mécaniquement sont donc plus fortes plus la distance est grande. Au cours des réunions publiques et dans les contributions des EGRI, il n’a jamais été fait mention de ce tarif à l’inverse du TER à 1€ souvent rappelé … .

Nous avons interpellé, lors de la première réunion trimestrielle de suivi de la convention, le 29 juin,  la Sncf afin qu’elle sursoit à la mise en œuvre des nouveaux tarifs. Nous avons engagé une série de réunions de négociation avec la Sncf durant tout l’été pour assurer une adaptation de la gamme tarifaire mise en œuvre.

 

Les objectifs des mesures mises en œuvre sont :

  • Un meilleur respect de l’annonce d’une hausse moyenne de 7 % du tarif sur les abonnements ;
  • Pas de hausse pour les jeunes
  • Traiter les augmentations sur les cas les plus critiques (Illimiter).

 

En voici succinctement les résultats.

  • D’une part, les usagers ont été sollicité afin de contacter le service voyageur au « contact TER Occitanie » 0800313131 (service et appel gratuits) du lundi au vendredi de 7 à 20 heures et le samedi de 9 à 14 heures. Ce contact permet d’identifier précisément les trajets réellement concernés par les détenteurs des abonnements… .
  • D’autre part, nous avons obtenu un dédommagement sous forme de virement du montant de l’écart entre la somme payée pour l’abonnement de juillet et les 80€. Ce sera le cas pour août et septembre si des usagers sont concernés. C’est aussi le cas pour les Illimiter études et pour les packs illimités jeunes. Les justificatifs sont à adresser jusqu’à mi-octobre pour en bénéficier. Personne n’aura donc supporté les augmentations importantes qui avaient été affichées médiatiquement !
  • Enfin, nous avons négocié un dispositif d’accompagnement avec plusieurs mesures conjointes d’adaptation de la gamme.

Mesures pérennes

FréquenciO Tout Public

  • Abonnement annuel : Passage de 1,5 mois offerts à 2 mois
  • Abonnement hebdomadaire, mensuel et annuel : plafonnement du prix quelle que soit la distance parcourue au-delà de 118 km (soit 190 € maximum par mois en formule annuelle)

FréquenciO Jeunes

  • Abonnement mensuel et annuel : plafonnement du prix quelle que soit la distance parcourue au-delà de 118 km (soit 95 € par mois en formule annuelle max en 2018.)

 

EvasiO Tribu : tarification pour 3 à 5 personnes voyageant ensemble (30 à 50 % de réduction). A partir du 3 septembre, ce tarif est vendu toute l’année et non uniquement lors des vacances scolaires

 

  • Traîtement des Illimiter PRO – Mesure complémentaire

Sur 2100 Illimiter PRO

  • 111 bénéficient d’une baisse de prix ;
  • La hausse est comprise entre 3 et 14% pour 818 (effet passage 1,5 à 2 mois gratuits dans l’abonnement annuel) pour une distance jusqu’à 50km :
  • Restent 1171 cas pour lesquels la hausse va de +16 à +138% (au lieu de +237% grâce au plafond de 118kms) : 1006 sur une distance entre 50 et 100 km, 173 entre 120 et 210km.

Les mesures décrites ci-avant doivent être complétées.

  • proposition aux anciens Illimiter PRO d’un prix spécial sur le FréquenciO Tout Public, en formule abonnement annuel, calé à 92€ par mois,
  • Par équité de traitement réalisation de ventes flash, ouvertes quelques jours plus tard en septembre, au même prix, sur 13 OD en Occitanie (8 en ex LR, 5 en ex MP). Les voyageurs déjà abonnés peuvent bénéficier de ces ventes flash et seront avisés.

Mode opératoire :

  • Contact pris individuellement par SNCF à compter de vendredi 7/09 par renfort d’effectifs au centre d’appel (+4 personnes). (coordonnées connues et démarchage commercial accepté)

Mise en place d’un numéro vert dédié « Nouveaux tarifs Occitanie » : 09.70.82.17.73.

 

Cas particulier : Kartatoo :

Les prix de cet abonnement multimodal zonal (TER transports urbains) n’avaient pas évolué depuis 10 ans. Conséquence : il est parfois devenu moins cher que l’abonnement TER seul, alors qu’il implique un reversement de recettes aux AOTM. Il est maintenu mais a subi une augmentation de prix qui peut être importante selon le nombre de zones traversées, et donc non conforme à l’annonce de 7% en moyenne.

L’équation à résoudre est de rattraper 10 ans sans hausse de prix pour la partie TER des déplacements (et éviter ainsi la cannibalisation des abonnements TER seuls), tout en restant dans l’épure de la hausse annoncé 7% en moyenne. Nous avons donc mis en place des mesures d’ajustements, dans l’objectif que cet abonnement multimodal soit plus onéreux (même faiblement) que le monomodal. Ce qui se traduira par une légère hausse à 6% sur l’abonnement en zone 2, et une hausse limitée à 7% sur la zone 3, sur une de 12% sur la zone  4 qui compte 10% des abonné-e-s Kartatoo. Au-delà, la zone 5  correspond à 95km de parcours ferré … A cette distance, l’utilisation de l’intermodalité en plus du trajet en train est peu possible concrètement en tenant compte des temps de parcours ; nous proposons de limiter Kartatoo à la zone 4, ce qui correspond à 98% des 3070 utilisateurs de Kartatoo

Il convient de noter que les tarifications urbaines ont augmenté quasiment tous les ans (Nîmes, Montpellier, …) sans être répercutées dans Kartatoo. La renégociation des conventions se traduira sans doute par une hausse de la part urbaine

Impact financier des mesures sur le compte TER

L’impact de ces mesures est de l’ordre de  moins de 0,5% de la contribution annuelle du TER. La SNCF a indiqué qu’elle prendrait à sa charge une partie de ces dépenses.

La baisse des coûts et les avantages pour les voyageurs de la mise en œuvre de la gamme liO

–             L’accent sur les abonnements pour les jeunes avec une baisse importante sur 3 ans de 30%. Environ 4 000 jeunes à l’Ouest vont bénéficier de la baisse de leur abonnement.

–             La suppression de la notion de statut pour accéder aux tarifs : hors titre solidaire seule l’Age (+ ou  – 26 ans) est pris en compte. Pour le Tout Public 1 700 abonnés et 2 000 jeunes pourront bénéficier de cette mesure à l’Est, soit 3 700 personnes.

–             Extension de deux mesures emblématiques de l’Est et de l’Ouest de la Région ont été étendues à l’ensemble de l’Occitanie :

o            1 million de billets à 1 € seront en vente annuellement sur le réseau (nouveauté MP) ; 500 000 voyages seront accessibles à l’Ouest.

o            une tarification à petits prix, par paliers, permettra de voyager à moindre coût, sur certains trains désignés mais sans contingentement (de 3 € jusqu’à 40 kms à 15 € pour plus de 200 kms) (nouveauté LR) ; 500 000 voyages seront accessibles à l’Est.

–             La gratuité pour les voyageurs précaires en vigueur à l’Ouest de la Région est étendue à l’Est de la Région ; Les 26 000 bénéficiaires de la mesure à l’Ouest vont bénéficier de l’extension du périmètre d’application, 12 000 bénéficiaires de l’ex mesure Via Plus de l’Est vont bénéficier de la gratuité et 3 500 stagiaires (sur un potentiel de 34 500), soit 41 500 personnes concernée.

–             La baisse côté Est des cartes donnant droit à réduction pour les voyages occasionnels : 20€ au lieu de 27,5 pour tout public, et 15€ au lieu de 34,1€ (soit -55%) pour les jeunes (et suppression du statut élève étudiant apprenti) ce qui représente environ 20 000 bénéficiaires.

Plus largement, pour les élèves, la Région s’est engagée à plafonner le Transport scolaire à 90 € par an pour les ayant-droits, les tarifs inférieurs à 90 € sont maintenus au même niveau. Cette mesure représente une baisse du tarif pour les familles pouvant aller jusqu’à 40 € suivant les territoires.

 

Par ailleurs, nous avons négocié l’extension du produit mini groupe à tous les jours de l’année au lieu des seules vacances scolaires. Ce produit est à plus valoriser, la Sncf le sous-estime.

 

Enfin, nous avons mis en place un suivi des billets à 1€ pour confirmer leur utilisation dans les volumes annoncés, 1 million pour les billets et 500 milles pour les lignes historiques.

 

Les mesures seront effectives entre le 3 septembre et novembre.

Des rencontres ont eu lieu avec la FNAUT et des associations pour présenter les adaptations avant la publication.

Cette série de décisions concrétise notre volonté d’adaptation de la nouvelle gamme aux avis et réactions des utilisateurs. Nous avons immédiatement réagi fin juin et travaillé à ces adaptations pour corriger les « ratés ».

 

Article de France bleu.fr

Dans le cadre de la convention signée avec la SNCF, une nouvelle gamme tarifaire a été mise en place le 1er juillet. Certains abonnements avaient considérablement augmenté. Le 1er octobre, des tarifs plus raisonnables seront proposés à tous les usagers concernés.   https://www.francebleu.fr/infos/transports/la-region-occitanie-repond-a-la-colere-des-ex-abonnes-illimiter-1536316756. Plus d’informations sur https://www.francebleu.fr.