Sélectionner une page

Je ne peux pas me rendre sur Toulouse ce mardi 6 novembre et vous recevoir.

Cependant, j’ai reçu, le 17 octobre, une délégation de l’intersyndicale avec le conseiller transport de la Présidente Delga et le directeur adjoint de la DITM de la région Occitanie.

Nous avons eu l’occasion de vous donner très clairement la position de la région Occitanie.

Je vous la confirme à travers ce message.

Nous avons mené une négociation difficile pour aboutir à une convention de longue durée qui s’oppose à la stratégie nationale de la Sncf. C’est le cas sur la présence humaine en gare comme dans les trains, c’est le cas sur le développement des dessertes, c’est le cas sur la sauvegarde et la réouverture des lignes de desserte fine du territoire, etc. … .

Sur chacun de ces aspects nous avons bataillé pour remettre en cause les orientations de la stratégie nationale du groupe Sncf. Nous avons obtenu une convention équilibrée, actant le maintien de l’emploi opérationnel cheminot au terme de la convention, portant le développement des dessertes et de la capacité d’emport.

Nous portons une appréciation négative sur la mise en œuvre actuelle de la convention TER. Nous l’avons déjà indiqué officiellement. Nous maintenons la pression à tous les niveaux de la SNCF pour que l’opérateur réponde enfin aux attentes maintes fois rappelées.

Je vous assure de notre engagement actif pour le développement du service public ferroviaire dans le cadre du service public régional LIO.