Sélectionner une page

Cet article du Midi-Libre du 11 novembre dans les pages de Nîmes revient sur les coûts cachés des « nouvelles gares TGV »… C’est un des points que nous dénonçons depuis des années, cela se concrétise… Nous avions raison ! Quand les nouvelles gares ont été pensé, il était question de dégager des sillons et d’augmenter les dessertes… En réalité, ce ne sera qu’un déplacement de TGV des gares historiques vers les nouvelles gares ce qui a se traduire concrètement par un dégradation des conditions de transports pour les usagers, de difficultés de pouvoir partir et revenir dans la même gare, d’allongement dans bien des cas des liaisons vers Paris notamment. Ce n’est pas un progrès mais une réelle régression… .

Nous avions raison et la vie le confirme !