Sélectionner une page

Retenu ce samedi 15 juin à Villefranche de Conflent, j’ai envoyé des messages de soutien aux organisateurs de deux autres initiatives, l’une devant la gare de Figeac et l’autre en gare de Marvejols.

Cette journée d’actions et de rassemblements multiples démontrent que les enjeux autour de l’avenir du ferroviaire dans notre région préoccupent quotidiennement nos concitoyen-nes, et que partout en Occitanie, usagers, élu-e-s, syndicats, associations se mobilisent face à une politique gouvernementale d’abandon pur et simple des territoires.

Dans le cadre de mon mandat régional de Vice-Président aux infrastructures de transports et aux mobilités, et dans un contexte national globalement hostile aux services publics, je mène depuis 3 ans un combat pour la sauvegarde de nos lignes, pour rappeler à l’État sa mission et ses responsabilités en matière d’aménagement du territoire, sa mission de maître d’œuvre des trains d’équilibre du territoire, au premier chef des trains de nuit, et ses responsabilités concernant les infrastructures ferroviaires, notamment celles de dessertes fines du territoire.

Depuis 3 ans,  bien au-delà  de ses prérogatives, la Région Occitanie résiste aux assauts de la politique libérale de ce gouvernement, et porte une stratégie offensive pour sauver le réseau ferroviaire, pour sortir de la zone rouge nos lignes de dessertes fines du territoire, pour soutenir l’avenir des Trains d’Equilibre du Territoire, les trains de nuit, le ferroutage, le TER, la Grande Vitesse.

J’apporte systématiquement mon soutien aux mobilisations engagées pour la défense et la promotion de l’ensemble des lignes d’Occitanie, et notamment celle du Massif Central.

Ce samedi 15 juin, sollicité de très longue date par les organisateurs de la Fête du Train Jaune, la gare SNCF de Villefranche-Vernet-les-Bains et le Comité d’entreprise des cheminots, j’envoie un message de soutien fraternel  à l’association des Usagers des lignes du Massif Central et aux  syndicats CGT des cheminots des régions Occitanie et Auvergne-Rhône Alpes, organisateurs du rassemblement à Figeac, ainsi qu’au Comité pluraliste pour la Défense de la ligne Béziers Neussargues Paris, organisateur du rassemblement en gare de Marvejols.

Ma détermination d’élu régional reste intacte, total soutien pour la sauvegarde de nos gares, de nos trains, de nos lignes !