Sélectionner une page

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/emissions/dimanche-en-politique-midi-pyrenees

Aux côtés de Christophe Marre pour la CGT Cheminots, Benoît Lanusse, représentant l’association « Rallumons l’étoile ! » et Alain Berthoumieu en duplex de Rodez pour la FNAUT.

Ce passage dans l’émission Dimanche en Politique a été l’occasion de redire l’ attachement du conseil régional au service de transport de qualité, un transport qui n’a pas vocation a être rentable mais bien à rendre un service aux usagers, d’apporter mon soutien plein et entier aux cheminot-es et de réaffirmer l’utilité de la concertation avec les collectivités de notre région.

Je rajoute que le mode de transport ferré est de loin le plus pratique, le nombre d’abonnés est en augmentation, les jeunes bénéficient de la baisse des tarifs, et notre réseau liO, intermodal, correspond aux besoins de milliers d ‘habitant-es qui sont différents à l’est et à l’ouest du territoire.

Je souhaite que la polémique cesse autour de la question des finances publiques et notamment autour du coût des Ter.

Faut il abandonner les transports publics ferrés au prétexte que le réseau a été sacrifié par l’État et la SNCF, qu’il se trouve dans une telle situation de dégradation que l’égalité territoire devrait en faire les frais?

Ne nous y trompons pas , un train privé ne sera pas plus performant qu’un train opérateur public sur un réseau dans un état aussi catastrophique !

Et puis quelles seront les lignes qui intéresseront les privés ? Sûrement pas celles qui maillent notre territoire rural, c’est certain!

La Cour des Comptes régionale a édicté 9 recommandations, nous sommes en phases avec toutes , en tous cas avec celles qui correspondent à cotre choix d’exclure toute ouverture à la concurrence.

Réfléchir en terme de concurrence et de fermeture de certaines lignes ne peut pas être envisageable, car cela signifierait que tous les citoyens ne sont pas égaux.

Nous refusons cela et nous demandons à l’État de prendre des mesures d’urgence pour la pérennisation du réseau ferré en Occitanie.